Le B.O n°39 du 22 octobre 2015 réaffirme la place des langues vivantes dans le parcours scolaire des élèves dès le plus jeune âge. Il insiste sur la nécessité d’une ouverture culturelle dans un monde marqué par les échanges internationaux. L’anglais ne peut donc rester la seule langue proposée. C’est aux enseignants qu’il appartient d’apporter une nouvelle dynamique dans l’enseignement des langues en misant notamment sur la pluralité des langues et l’utilisation des outils numériques.

Lors de son discours de présentation de la nouvelle carte académique et des nouveaux programmes d’enseignement des langues vivantes, le 22 janvier 2016, Mme la Ministre souligne qu’il faut désormais « s’inscrire dans une vision d’ensemble qui transcende les frontières géographiques et nationales. »

Pour de plus amples informations, retrouvez l’article sur le site education.gouv.fr

Advertisements