Recherche

Lingu@tic'

Mois

juin 2016

Eveil aux langues et Droits de l’enfant

À l’école élémentaire de Selles sur Cher, les enseignantes de CP et CE1 ont mené un projet de cycle, incluant la liaison GS/CP, autour de la déclaration des droits de l’enfant. L’objectif était d’illustrer tous les principes de la Déclaration des droits de l’Enfant; ceci  permettant de faire un lien entre l’EMC et les Arts Visuels.

P1010858

Lors de la première séance, l’album de Donald Grant  « SOS enfants du monde » a été lu aux enfants. Les élèves se sont alors exprimés sur ce qu’ils en pensaient. Il en est ressorti un grand sentiment d’injustice. Puis, les enseignantes leur ont ensuite lu les principes 1 et 3 de la Déclaration des droits de l’Enfant. Un débat a suivi. Pour conclure, la proposition d’illustrer les deux principes, pour qu’ils soient compris par tous , même les plus jeunes, leur a été faite. Lire la suite

Un projet Etwinning au lycée hôtelier

A Blois, au lycée hôtelier, Madame Emilie Lebret s’est lancée dans un beau projet de partenariat sur la plateforme Etwinning. Ce projet a vu le jour lors d’un séminaire de contact à Chartres en octobre 2015.

Deux pays, trois langues, quatre classes, et c’est parti! Des élèves français et allemands, de collège et de lycée, échangent sur un projet de restaurant et, au fil des activités, élaborent un flyer interactif en français, anglais et allemand.

BIENVENUE DANS NOTRE RESTAURANT européen virtuel !

Découvrez sur le diaporama suivant les étapes de ce beau projet :

Capture d’écran 2016-06-19 à 18.59.28.png

https://prezi.com/j3akasjyqg7x/notre-projet-etwinning/

Ce projet aura permis aux élèves de s’investir tout au long de l’année. Chaque classe a apporté sa contribution à la plateforme collaborative et a eu besoin à chaque étape de ses partenaires européens pour réaliser le produit final.

Retrouvez les productions des élèves sur le twinspace : https://twinspace.etwinning.net/11049/home

L’Inde, envoûtante…

Cette semaine, l’Inde était à l’honneur ! Sanjay et Teepu, deux artistes indiens originaires du Radjasthan, sont venus à l’école partager un moment musical et linguistique. L’occasion pour les élèves de se familiariser avec une langue, l’Hindi et de découvrir l’univers musical de cette région de l’Inde à travers trois instruments : la tabla, l’harmonium et le kartal.

image

Cette intervention, d’une durée de deux heures, a permis aux élèves d’apprendre tout d’abord à se saluer en Hindi.

Ensuite, ils ont été initiés aux sonorités d’instruments tels que la tabla, l’harmonium et les castagnettes indiennes. Ce dernier instrument a particulièrement fasciné les enfants par la dextérité avec laquelle Sanjay en jouait. Voici une vidéo qui illustre ce propos:

Enfin, ils ont pu apprécier un chant traditionnel du nord de l’Inde et se familiariser avec la langue Hindi et la voix rauque et puissante des artistes.

Merci à eux pour leur bonne humeur, leur professionnalisme et leur savoir-faire avec les enfants. Grands et petits ont été charmés !

image

 

Identité, langues et intégration

A l’heure où les élèves de Terminale se penchent sur les sujets de philosophie du baccalauréat, il est des questions sur lesquelles nous pouvons également réfléchir. Le rapport entre langue, culture et identité en est une. En effet, par quoi se constitue l’identité, est-ce par le comportement des individus dans leur vie collective ou par leur langage ? C’est ce que propose, en filigrane, l’album Coucou de Fiona Roberton.

Dans une famille d’oiseaux à pois naît Coucou, un oisillon gris à rayures. A la différence physique s’ajoute un problème de compréhension puisque lui et sa famille ne parlent pas la même langue. Il décide alors de quitter le nid en quête d’une personne capable de parler avec lui. Après avoir rencontré de nombreux animaux, s’être inscrit à des cours de langue en vain, il rencontre enfin la personne qui mettra fin à sa recherche d’identité et à son désir d’être compris.

Cet ouvrage permet plusieurs niveaux de lecture et il est exploitable aussi bien au cycle 1 qu’au cycle 2. Au-delà d’un travail sur les cris des animaux à partir d’onomatopées plurilingues, il offre aussi la possibilité d’engager des ateliers philo autour de questions du type « Vous êtes-vous senti différent un jour ? » ou encore  » Comment se faire comprendre et accepter quand on ne parle pas la même langue ? » Au cycle 3, cette question peut être approfondie pour rejoindre l’actualité et la difficile situation des migrants.

Dans la classe de PS/MS où il a été étudié, les enfants ont perçu le mal-être de Coucou. Pour eux, il était incompréhensible que cet oisillon soit différent de sa famille. Certains ont même émis l’hypothèse d’un échange à la naissance. Ils ont particulièrement été attentifs aux détails portés dans les illustrations : les coquilles des oisillons, leur plumage… Lire cette histoire à voix haute, sans montrer les images dans un premier temps, permet également d’éduquer l’oreille au langage des personnages. Les enfants se sont vite aperçus qu’il ne s’agissait pas des mêmes mots. Lorsque le personnage a eu l’idée de se rendre dans une école pour apprendre une autre langue, ils n’ont pas été surpris et ont fait le parallèle avec leur propre situation car, eux aussi, apprennent des mots en anglais, espagnol ou italien à l’école. Enfin, quel soulagement de trouver un ami qui le comprend à la fin de l’histoire !

Un bel album sur la différence et la volonté d’intégration d’un être qui cherche à tout prix à communiquer avec les autres.

Découvrir les langues par le chant

Les chants en langue d’origine par Nadège Carrat (CP)

Objectifs : Découvrir les langues par le chant, habituer l’oreille à la prosodie d’une langue étrangère, prendre conscience de la diversité des origines dans la classe, valoriser les autres cultures et le plurilinguisme.

 Démarche : Les langues parlées par les familles de la classe ont été recensées.

Les parents volontaires et l’enseignante ont choisi, dans le répertoire des chants traditionnels de leur pays d’origine, une chanson qu’ils sont venus présenter à la classe et que les enfants ont appris.

La rencontre avec les parents a également été l’occasion d’évoquer en classe une autre culture à travers des contes traditionnels du pays d’origine des parents, parfois en édition bilinmovie-player-bouton-lecture_318-86322gue, lus conjointement par le parent et l’enseignante.

 Pour l’enregistrement des chants, chaque enfant se présente en français et dans l’autre langue (s’il est bilingue), puis introduit la chanson enregistrée avec ses camarades de classe.

 

Arbre polyglotte à la manière de Natasha Wescoat

Dans le cadre de la semaine des langues, Adeline Fench (CE1/CE2) et Céline Bellanger (CP), de l’école de Saint Gervais la forêt, ont réalisé un arbre polyglotte en s’inspirant de l’artiste Natasha Wescoat

IMG_8932

Objectifs : prendre conscience de la diversité des origines dans la classe, découvrir et accueillir la langue de l’autre.

 Déroulement des séances : Dans un premier temps, enseignantes et élèves ont recensé les différentes langues parlées dans les familles. Elles étaient au nombre de 7.

Un corpus de mots sur le thème de la famille et de l’école a été retenu.

Les élèves qui connaissaient une autre langue ont traduit ce corpus (aidés par leur famille).

Les enseignantes ont alors choisi une couleur de feuille par langue, chaque élève a choisi une langue. Le mot français à traduire a été tiré au sort. Les élèves ont alors recopié le mot, noté la langue et la traduction en français.

Qr-codes et musiques du monde

Dans le cadre de la semaine des langues, nous avons prévu un atelier consacré à la découverte des musiques du monde.

En amont, les élèves ont créé des poupées du monde entier.  Au coin bibliothèque, des livres avaient été déposés permettant de découvrir les enfants du monde entier en tenue traditionnelle. Je me suis appuyée sur l’excellente collection « Vivons le Monde en … »

capture7

En atelier, ils disposaient d’un gabarit de poupée et de gabarits de vêtements. Ils devaient alors tracer les vêtements sur un papier et  les découper pour habiller leur poupée. Les élèves pouvaient ensuite coller des cheveux avec des bouts de laine ou réaliser une coiffe. Pour cette partie, vous pouvez vous aider des poupées du site petite tête de l’art.

 

 

Au cours d’un autre atelier, à l’aide d’un gabarit déjà pré-plié, les élèves ont réalisé un sac à dos, en encollant avec les papiers de la même texture et en apposant sur la pochette du sac à dos le drapeau du pays de leur poupée. (référentiel livre ou affiche).

Lors de l’atelier Musiques du Monde, les élèves disposaient d’une poupée pour deux élèves. Dans un premier temps, ils devaient repérer où habitaient leur poupée sur le planisphère. L’identification s’effectuait grâce au drapeau du pays présent sur le sac à dos et le planisphère. Ils pouvaient aussi s’aider des caractéristiques vestimentaires. Quand la poupée d’un groupe était repérée, on s’installait confortablement pour écouter la musique du pays. L’élève scannait le Qr-code présent sur le planisphère et lançait la piste audio. Après l’écoute, les élèves devaient choisir l’image de l’instrument de musique traditionnel qu’ils pensaient avoir entendu. Pour vérifier nous regardions sur la fiche pays si nous avions réussi. Le nom de l’instrument était donné aux élèves puis une réécoute était organisée. Voici quelques uns de nos Qr-codes :

Quand Kaboul s’invite en classe

Dans le cadre de notre travail sur le portfolio des langues, nous avons fait appel à l’oncle d’une élève de la classe qui parle persan. Celui-ci a vécu plusieurs années en Afghanistan. Il a accepté de réaliser pour nous une vidéo sur laquelle il apparaît vêtu d’une tenue traditionnelle accompagné de sa nièce qui porte une tenue de mariage traditionnelle.

Lire la suite

Les emballages du monde

Voici une séquence de trois séances pour partir A la découverte des langues du monde, à partir des emballages. Cette séquence a été réalisée dans une classe de CP. Pour réaliser ce travail, l’enseignante s’est inspirée de la démarche de l’ouvrage coordonné par Martine Kervran, Les langues du monde au quotidien, Cycle 2, 2006.

langue_du_monde_1

La première séance porte sur les représentations des élèves sur les langues. Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑