Dragon, pétards et défilé…autant d’images qui nous viennent à l’esprit pour caractériser les célébrations du Nouvel an chinois. Mais connaissez-vous bien cette fête ? Voici quelques éléments et suggestions pour en apprendre davantage.

img_3954

Très ancrées dans de nombreux pays d’Asie, les célébrations du Nouvel an chinois peuvent varier d’une région à l’autre. Cet événement, très prisé des familles par son aspect convivial, débute généralement une semaine avant le jour J et est généralement précédé d’un grand nettoyage de printemps.

Parmi les traditions associées à ces célébrations, notons l’adieu au « génie du foyer ». Selon les chinois, chaque famille possède un génie protecteur. Celui-ci repartirait au ciel pour rapporter à l’Empereur de Jade les bonnes et les mauvaises actions commises par la famille pendant l’année qui s’est écoulée. C’est pourquoi chaque famille procède à la cérémonie d’adieu au Génie du Foyer. Pour obtenir les faveurs du Génie, ils déposent des offrandes devant sa photo. Ce sont en général des bonbons, pour coller la bouche au génie et l’empêcher de dire du mal d’eux à l’Empereur !

img_3955

Les traditions du jour du nouvel an sont nées d’une vieille croyance chinoise, selon laquelle il existait un monstre cruel appelé Nien qui dévorait les gens la veille du nouvel an. Comme Nien craignait le bruit, la lumière et la couleur rouge, les chinois faisaient exploser des pétards toute la journée, allumait des lanternes et plaçaient sur leur porte d’entrée une bande de papier rouge pour l’éloigner.

img_3953

Ces coutumes ont perduré à travers le temps, et c’est ainsi que de nos jours les enfants reçoivent des étrennes de leurs aînés dans des enveloppes rouges, qu’ils allument des pétards, des feux d’artifice, des lanternes et collent un peu partout dans leur maison des morceaux de papier rouge sur lesquels ils écrivent leurs souhaits pour la nouvelle année.

img_3951

Si vous souhaitez traiter ce thème en classe, voici quelques albums de littérature jeunesse qui se prêtent bien à cette découverte. Le premier présente la légende à l’origine du Nouvel an chinois et le second vous initie au calendrier chinois et à ses douze signes animaliers.

L’année 2017 sera placée sous le signe du coq de feu. Alors, pourquoi ne pas découvrir son signe astrologique chinois ou encore s’amuser à entendre le cri du coq dans plusieurs langues et lui associer l’onomatopée correspondante. Le site esl.fr vous propose une banque de sons pour travailler ce dernier point.

春节快乐!Xin nian kuàilè! – Bonne Année !!

Advertisements