Recherche

Lingu@tic'

Pour patienter en attendant Noël…

Pour patienter avec vos élèves en attendant Noël, nous vous proposons un calendrier. Chaque case contient un lien hypertexte renvoyant vers des activités diverses. Vous allez ainsi pouvoir voyager virtuellement dans le monde. Amusez-vous bien.

Calendrier pour préparer noel 2017Capture d’écran 2017-11-30 à 09.48.56.png

Article mis en avant

Créations numériques en LV

Mercredi 15 mars 2017, avait lieu le deuxième forum du numérique à l’INSA de Blois. Ce fut donc l’occasion de découvrir des nouveaux outils sur les stands  des exposants, participer à des ateliers pratiques, assister à des mini-conférences ou encore partager des retours d’usage.

Une des conférences portait sur les créations numériques en langues vivantes, de la maternelle au lycée. Vous trouverez dans la présentation ci-dessous, quelques exemples de créations numériques.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lancer la présentation de la conférence.Capture d’écran 2017-03-17 à 20.25.40.png

Cliquez sur l’image ci-dessous pour visionner la première partie de la conférence.

Capture d’écran 2017-03-27 à 22.54.24.png

Article mis en avant

Portraits et langages

Dans cet article, retrouvez le projet « portraits et langages » , projet plurilingue, réalisé dans une école élémentaire REP+ de Blois, en association avec le collège de secteur.

L’ensemble s’articule autour d’un partenariat avec le Louvre, qui se compose de trois phases :

  • formation des adultes par le service formation du Louvre. Tous les adultes concernés par le projet (enseignants de l’école, enseignants du collège, services civiques, EVS, assistants de langue, conseillers pédagogiques prenant part au projet et pourquoi pas intervenants) se sont rendus à Paris entre septembre et octobre 2017 pour suivre la formation intitulée « Art et langues au musée, s’exprimer à partir du portrait ». Cette formation permet d’enrichir l’enseignement en langues et en histoire des arts en classe et lors de visites de musées. Elle est aussi l’occasion de créer les parcours de visites pour les classes ;

  • visite du musée du Louvre pour tous les élèves avec un parcours adapté à la classe. Portraits parmi les collections françaises, anglaises, espagnoles ou allemandes (langues étudiées à l’école) ;

  • restitution en fin d’année du travail réalisé au Louvre qui  a été enrichi par des visites au château royal de Blois (musée des Beaux Arts) et illustré par les différents travaux.

Après cette première rencontre avec le patrimoine national, les élèves sont allés à la rencontre du patrimoine local :

  • visite du château royal de Blois, musée des Beaux Arts ;

  • visite du château de Beauregard, la galerie des portraits ;

  • château de Chambord ;

  • musée des Beaux Arts d’Orléans.

Les élèves réinvestissent ce qu’ils ont appris en classe et au Louvre dans des lieux culturels plus proches de chez eux.

Tout au long de l’année, les élèves enregistrent les descriptions des portraits qu’ils ont étudiés. Elles sont diffusées sur studio zef, ainsi que le compte-rendu des visites. Mais elles sont également postées sur notre blog à destination de nos correspondants à l’étranger.

Enfin, chaque classe s’est inscrite dans un projet de pratique artistique :

  • participation à l’opération : « la classe, l’oeuvre ! » ;

  • réalisation d’une sculpture en lien avec Arcimboldo, avec l’aide d’un plasticien;

  • réalisation d’une bande dessinée, avec l’aide de la maison de la BD ;

  • participation au festival « Rêves urbains » :

            • création d’une chorégraphie à partir de portraits ;

            • performance graff, avec l’aide de l’association La Caverne, réalisation de portraits à la bombe en lien avec des œuvres classiques étudiées ;

            • atelier d’écriture, slam, avec l’association La Caverne, à partir de portraits.

Pour clore le projet, une grande restitution sera organisée (château de Blois ou château de Chambord, c’est à déterminer) en utilisant la réalité augmentée. Un parcours sera créé avec des étapes lors desquelles seront présentées les différentes actions qui auront eu lieu au cours de l’année. Nous utiliserons des tablettes tactiles et des QR codes.

Cette restitution s’adressera en priorité aux familles avec les élèves qui seront présents comme médiateur.

La présentation des œuvres et des travaux réalisés se feront en langue française mais aussi en langues étrangères.

Retrouver le projet dans son ensemble ici :

projet PEAC 2017 2018

TICE et langues

L’arrivée des TICE dans l’enseignement des langues vivantes a profondément modifié nos pratiques pédagogiques. Le temps de production et réception par élève a augmenté significativement, le parcours de chaque élève peut être individualisé et grâce aux réseaux sociaux, le monde est à portée de main, permettant des échanges avec des locuteurs natifs.

Ainsi les tablettes offrent de nouvelles possibilités. Mais quelles tablettes choisir? Combien en faut-il? Comment les intégrer dans notre enseignement? Trouvez des réponses à vos questions dans le document suivant :

Capture d’écran 2016-04-15 à 23.05.15

Quelles applications pour l’enseignement des langues? Existe-t-il des logiciels ou des sites accessibles depuis un ordinateur? Veuillez trouver les applications et logiciels sélectionnés par le groupe départemental de langues vivantes.

 

Capture d’écran 2016-03-28 à 18.32.26.png

 

D’ici ou d’ailleurs? Sur les traces d’un personnage mystère…

Le projet « A la recherche du personnage mystère » conduira les classes dans un défi départemental. Chaque classe recevra un personnage et devra trouver son origine grâce à des indices. Elle adressera à son tour sa production et fera deviner son origine grâce aux indices qu’elle aura choisis.

Retrouvez ici les productions des classes :

</div>

Le diaporama sera actualisé au fur et à mesure.

Interdisciplinarité en langue vivante

Des sciences en anglais.

En sciences, après une séquence sur l’air ; composée de 5 séances*, les élèves de CM1/CM2 de Mme FOURNIER à l’école du Foix de Blois ont eu à récapituler leurs connaissances en élaborant un document de synthèse à l’aide de documents entièrement en anglais.

Les élèves ont reçu un document faisant apparaître des schémas d’expériences, des titres et sous-titres ainsi que les descriptifs de ces expériences.

La tâche consistait à associer titre/sous-titre/schéma d’expérience/descriptif d’expérience.

L’objectif était de deux ordres :

  • faire se rendre compte aux élèves de la possibilité de comprendre des documents dans une langue étrangère qu’ils ne maîtrisent pas ; en particularité la syntaxe, car ils connaissent déjà un certain nombre de mots (appris dans un contexte autre que celui des sciences : celui d’un rituel quotidien de classe à la découverte de mots usuels en anglais). L’intérêt est de faire se réactiver des connaissances dans un autre cadre, de s’apercevoir de l’existence de « mots amis » ou « faux-amis » mais aussi d’engager leur capacité métacognitive (quelques mots méconnus n’empêchent pas ici la compréhension générale ; idem dans un texte en français)
  • améliorer la mémorisation de la leçon car cette dernière aura été retravaillée d’une autre manière et aura invité les élèves à faire des traductions, des liens.

Mise en œuvre :

Les élèves reçoivent leurs documents en anglais et doivent retrouver, seuls, les bonnes associations. Un échange par groupes fait suite puis une mise en commun et la réalisation d’une affiche de classe.

Sources :

L’enseignante s’ inspirée du site : http://www.learnhive.net/learn/icse-grade-5/science/air pour réaliser les documents donnés aux élèves.

Air – Synthèse anglais

* Séances

  • Séance 1 : Mettre en évidence l’existence de l’air : montrer que l’air nous entoure même s’il est invisible.
  • Séance 2 : Comprendre que l’air offre une résistance.
  • Séance 3 : Comprendre que l’air a une masse.
  • Séance 4 : Comprendre que l’air chaud se dilate et l’air froid se contracte.
  • Séance 5 : Comprendre la notion de propulsion à air.

James : un projet interdisciplinaire langues et arts plastiques

Des projets interdisciplinaires peuvent impliquer le cours de langue vivante (étrangère ou régionale) et de nombreuses disciplines telles : le français, l’histoire, la géographie, l’éducation musicale, les arts plastiques, la technologie, l’éducation physique et sportive… Ici nous nous pencherons particulièrement sur les arts avec le projet James. Ce projet prend en compte la langue vivante comme un support et non comme une fin en soi.

James est un voyageur un peu perdu qui aime voyager. Il va visiter différents pays et emporter avec lui quelque chose à chaque fois: un vêtement ou un accessoire mais aussi nombre de choses laissées au libre arbitre des classes.

Dans un premier temps, il faudra créer un fond devant lequel James prendra la pose. Ce fond n’est pas forcément figuratif. Capture d’écran 2017-07-04 à 20.28.59.png

Dans un deuxième temps, un visage sera réalisé collectivement en anglais.

Capture d’écran 2017-07-04 à 20.34.42.pngCapture d’écran 2017-07-04 à 20.34.25.png

Enfin, il faut habiller James avec un vêtement ou un accessoire qui évoque le pays.

Capture d’écran 2017-07-04 à 20.38.54.png

 

Les apports :
Du côté de la LV
Les contenus abordés: Le visage, les parties du corps, les pays (aspects culturels), les couleurs, les formes…
La structure de la séance:
Le projet donne du sens aux séances-types de LV, mais ne les bouleverse pas.
(Les rituels, les phases d’apprentissage, d’appropriation et de réinvestissement…)
Les outils d’aide pour l’enseignant :
Les ressources numériques
(Phonemic chart / Forvo / Primlangues / British council…)

Du côté des arts plastiques.
Les rencontres: travail sur les surréalistes, l’accumulation.
Les connaissances: recherches sur les identités culturelles des pays, les couleurs, motifs, textures…
La réalisation pratique: les visages, les vêtements, les accessoires, les « draps d’accueil »

Défis à travers le monde

À l’occasion de la semaine des langues du 15 au 19 mai 2017, le groupe LV41 vous propose de découvrir des particularités linguistiques et culturelles à travers le monde.

Venez découvrir chaque jour un nouveau défi qui vous transportera dans un autre pays. Trois indices vous permettront de résoudre ces énigmes :

  • un indice sonore Capture d’écran 2017-05-09 à 12.34.30.png
  • un indice visuel   Capture d’écran 2017-05-09 à 12.34.24.png
  • un indice écrit      Capture d’écran 2017-05-09 à 12.34.35.png

À l’issue de la semaine, vous pourrez nous envoyer vos réponses annotées sur un planisphère.

Défis jour 1 : musiques traditionnelles

Capture d’écran 2017-05-09 à 12.32.38.png

Défis jour 2 : musiques actuelles

Capture d’écran 2017-05-09 à 12.33.02.png

Défis jour 3 : sport

Capture d’écran 2017-05-09 à 12.33.34.png

Défis jour 4 : arts

Capture d’écran 2017-05-09 à 12.33.57.png

Défis jour 5 : habitat

Capture d’écran 2017-05-09 à 12.34.13.png

Abécédaire du cirque trilingue

Dans le cadre d’un projet cirque, à l’issue duquel les enfants étaient amenés à vivre sous le chapiteau et à présenter un spectacle aux parents, la classe s’est penchée sur les mots du cirque appris pour l’occasion et leurs versions anglaises, espagnoles et italiennes.

Cette idée de transformer un abécédaire papier au format numérique est liée au goût des enfants pour ces trois langues, développé lors de séances d’éveil aux langues consacrées aux émotions. Ils ont découvert d’autres manières de s’exprimer, des accents, des sonorités à la fois proches et éloignées du français. Ils ont réussi à pointer les similitudes entre français, anglais et espagnol, à en reproduire certains sons, des mots. Ils se sont montrés à la fois enthousiastes et appliqués, prenant le temps de s’exercer à répéter les mots retenus dans ces trois langues. Une fois prêts, ils se sont enregistrés et ont produit l’abécédaire numérique que vous pouvez découvrir ici.

Voyage en Côte d’Ivoire

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions- Eveil à la diversité linguistique

Ce qui est attendu des enfants en fin d’école maternelle : Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Repérer des régularités dans la langue à l’oral en français (éventuellement dans une autre langue)

Objectifs 1: écouter une comptine en bambara

Les élèves de petite et moyenne section de Christelle Robert-Boquet de Cour Cheverny ont découvert une langue parlée en Côte d’Ivoire par un membre de la famille d’une élève de la classe. Ils ont écouté plusieurs fois cette comptine en langue bambara. Elle s’intitule Denko, elle est issue de Comptines et berceuses du baobab, l’Afrique noire en 30 comptines, Didier jeunesse, qui contient le texte des comptines et un CDrom. Ils ont pu la réécouter régulièrement au coin écoute. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑