Recherche

Lingu@tic'

Comment enrichir votre cahier de langue vivante?

Dans un cahier de langue vivante classique, nous laissons une trace écrite des apprentissages réalisés par la classe. Cependant, dans le cadre de l’enseignement des langues vivantes, nous savons combien la part de l’oral est importante. Alors comment la mettre en valeur?

Avec l’apparition des nouvelles technologies, il est maintenant possible d’ajouter à votre cahier des bandes sonores, permettant ainsi de personnaliser les cahiers de vos élèves avec leur propre production ou d’accompagner les écrits par la bande sonore de « native speakers « .

Comment procéder? Le groupe départemental de Loir et Cher vous propose ici deux solutions:

Capture d’écran 2016-05-01 à 10.19.53.png

http://www.calameo.com/read/004749786398fe6c155e9

Article mis en avant

ERASMUS DAYS

La DSDEN 41 a porté un projet riche et ambitieux et a permis à des enseignants de CM et de 6ème de partir ensemble à Dublin pour créer un projet interdegré et interdisciplinaire.

Les participants : 20 professeurs de collège de 9 établissements différents appariés avec 10 enseignants de CM2

Les collèges : 

Salbris, Blois-Bégon, St Laurent Nouans, Beauce la Romaine, Selles sur Cher, Blois Vienne, Bracieux, Mer, Onzain

Les écoles : 

Chambon, Onzain, Bracieux, Avaray, St Laurent Nouans, Beauce la Romaine, Blois-Charcot, Blois-Buhler, Theillay, Châtillon sur Cher

Un fonctionnement en trinômes : 2 professeurs de collège de 2 disciplines différentes (pour travailler sur des projets interdisciplinaires) appariés à un enseignant de CM2 du secteur de collège.

Des conseillers pédagogiques de chaque circonscription et la CPDLV étaient présents pour aider à l’élaboration des projets.

Le calendrier : Les départs ont eu lieu en octobre afin d’avoir le temps de mettre en place les projets en classe sur la même année.

Le lieu : Dublin pour faciliter l’entrée culturelle de tous les projets

Le séjour : les enseignants ont tous suivi des cours d’anglais le matin. L’après-midi, ils devaient construire leurs projets par trinômes, avec des référents culturels et des conseillers pédagogiques.

Objectifs pour les projets destinés aux enseignants/CPC : 

– Faire travailler ensemble des enseignants de cycle 3 au-delà des projets ponctuels présents majoritairement dans les programmes d’actions émanant des conseils école-collège 

– Développer les compétences des enseignants sur la mise en oeuvre de projets collaboratifs 

– Créer une dynamique de cycle 3 et améliorer les pratiques des enseignants sur le département dans le but d’apporter aux élèves un enseignement cohérent entre école et collège. 

– Améliorer les compétences didactiques des enseignants en lien avec le CECRL en les faisant travailler sur des entrées culturelles 

– Améliorer les compétences didactiques des enseignants en leur faisant croiser les disciplines (projets interdisciplinaires) 

– Améliorer le niveau linguistique de chaque enseignant/CPC en fonction de son niveau de compétence. 

-En lien avec l’IA-IPR d’anglais, permettre à des PLC de passer leur certification (DNL) 

– Créer une émulation dans le département au niveau de l’ouverture à l’international.  

Les projets ont tous abouti ; les voilà !

Présentation du projet de Bégon et Charcot

« fairy tale » Projet de Bracieux

Le projet de Mer et Avaray en carte mentale

Projet de Châtillon et Selles Sur Cher , ‘Where is Leprechaun’

Découverte de la culture irlandaise en cycle 3

Un projet né dans le cadre de la liaison CM2-6ème

classes concernées :     

  • Classe CM2 de Madame Boscq école primaire de Buhler
  • Classe de 6eF du collège Blois Vienne   (Monsieur Kenny, professeur de mathématiques et Madame Fourrage, professeur d’anglais)

Projet final : création d’une histoire de leprechaun, support de la participation de nos élèves au concours de festival de court-métrages « Clic et Clap » 2019.

Calendrier

    1. Le projet est resté secret au collège !  Ce sont les CM2 qui dévoileront tout le projet ainsi que la participation à Clic et Clap lors de leur venue le 17 décembre.
    2. novembre-décembre : Madame Boscq propose des activités de lecture d’histoires de leprechaun en français. Tâche demandée : – relever les indices qui permettront de décrire en détail le personnage du leprechaun + les actions et lieux.
    3. Les élèves savent qu’ils devront faire un compte rendu de leurs lectures aux élèves du collège.
    4. Ils dessinent le leprechaun et inventent le début de leur propre histoire qui met en scène un leprechaun (en respectant les traits physiques et moraux du personnage « a mischievous little man »!)et d’autres personnages imaginés par les élèves.
    5. Pendant ce temps, Monsieur Kenny, professeur de mathématiques des 6emeF propose des activités portant sur la construction d’énigmes mathématiques (avec un thème celtique) + travail en géométrie + activités d’encodage /décodage
    6. 17 décembre :  venue des CM2 au collège Blois Vienne. Programme de la journée 17 décembre
    7. janvier-février-mars : Chaque enseignant enrichit l’histoire avec sa classe et nous commençons à filmer (les autorisations des parents pour le droit à l’image + voix seront présentées au chef d’établissement pour validation avant d’être distribuées aux parents).
      ERASMUS+ Bulher Blois Vienne from Karine Gasselin on Vimeo.

 

  1. mai : envoi du film pour la participation au concours. Le film sera composé de séquences filmées, animées (arts plastiques) et enregistrements de voix. Le thème de la session 2019 de Clic et Clap étant « le point de vue », il permettra aux professeurs de travailler l’EMC avec les élèves.

Capture d’écran 2019-10-06 à 19.35.41

Pistes de travail autour de la culture celtique

Lors d’un séjour ERASMUS+ à Galway en janvier 2019, un groupe de formateurs du Loir et Cher a créé, pour l’occasion, des outils autour de la culture celtique, dans les domaines artistiques et en anglais, pour les enseignants du Loir et Cher.

Retrouvez ici le dossier complet réalisé par les inspecteurs en charge des LV et de la mission EAC, les CPD LV, Musique, Arts plastiques et EPS, un Enseignant référent aux usages du numérique, le référent DAREIC et des formateurs académiques (arts plastiques, histoire, anglais) :

Capture d’écran 2019-10-06 à 11.58.17

ERASM’USEP

Ou comment lier le projet ERASMUS et des rencontres sportives

Une expérience dans le Loir et Cher (41)

21 enseignants de 6ème et 9 professeurs des écoles ont participé à un projet ERASMUS+ en octobre 2018. Des trinômes étaient constitués : deux enseignants de 6ème, de deux disciplines différentes appariés avec un professeur des écoles de CM du secteur de collège.

Ils ont travaillé ensemble, à la création d’un projet interdisciplinaire et interdegré, avec la contrainte de l’entrée culturelle pour l’enseignement de l’anglais. C’est en Irlande, à Dublin, que chaque trinôme a bâti son projet et l’a mis en œuvre, auprès des élèves, dès le retour en classe.

Voir le projet ici : Organisation Erasm’USEP 2019-1

Capture d’écran 2019-10-06 à 11.42.53

L’USEP 41, très dynamique sur le département a proposé des ateliers ERASM’USEP pour que les élèves de CM et 6ème se retrouvent, autours de jeux celtiques ; ils ont ainsi pu découvrir ces jeux et enrichir leurs connaissances acquises en classe grâce à leurs enseignants.

Musique et langues : passerelle entre deux mondes

Suite à plusieurs observations dans leurs classes respectives, mesdames Freygnac (PEMF du Loir et Cher) et Gasselin (DEA du Loir et Cher) ont initié une expérimentation visant à mettre en place des séances régulières centrées sur l’éveil musical et l’éveil aux langues intégrant des outils numériques pertinents, afin de développer les compétences phonologiques nécessaires à l’entrée dans la lecture mais aussi à favoriser des stratégies d’apprentissage par un travail d’écoute fine et d’attention. L’expérimentation, la manipulation et l’expression qu’elle soit langagière, sensorielle ou corporelle sont au cœur du dispositif. Cette expérimentation s’est, au fil des années, muée en une recherche-action qui, à l’heure actuelle, en est à sa phase de finalisation. Un prochain article dressera le bilan de cette action d’envergure, après trois années de recherches, d’ajustements et de remise en question. En attendant, retrouvez ci-dessous, une présentation du projet de la naissance à la réalisation.

 

Welcome to Erasmus+

Quand on entend le mot Erasmus, la première idée qui nous vient est celle d’un étudiant qui part dans un pays étranger pendant plusieurs mois afin de poursuivre son cursus universitaire. La première fois que nous avons croisé le mot Erasmus +, c’était dans notre boite mail professionnelle. Nous ne savions pas alors quelles aventures étaient devant nous.

Au mois de juin 2017, un message provenant de la Conseillère Pédagogique Langues Vivantes nous interpelle : « Inscrivez-vous à la réunion d’information pour les projets Erasmus + ». Il existerait donc un Erasmus pour les salariés de l’Education Nationale ? Curieuses et piquées par la volonté de découvrir ce type de projet, nous sommes trois collègues d’une même école à nous y inscrire.

Après la visioconférence, la rencontre avec la CPDLV et Fabrice Abadie du SILC a fini de nous convaincre. Nous étions attirées par le fait de découvrir un pays européen, améliorer notre anglais, rencontrer d’autres enseignants et des étudiants étrangers mais surtout enrichir notre vie professionnelle pendant deux ans.

De la Toussaint à fin janvier, nous avons passé énormément de temps à rédiger le dossier. Nous sommes passées de mauvaises surprises à soulagements, de découragements passagers à des aides salvatrices (la CPDLV, le correspondant DAREIC), mais nous n’avons jamais été prêtes à abandonner. Nous avons bénéficié d’une journée de formation à Blois qui nous a bien aidée même si elle s’est avérée très courte.

Est arrivé le mois de juin et l’annonce des résultats, c’est avec une grande joie que nous avons appris que notre projet avait été retenu. Mais cette première étape franchie n’a cependant pas été la fin des procédures administratives ; il a fallu préparer d’autres documents : kit de mobilité, Europass …

Finalement, tous nos efforts sont récompensés. Nous pouvions enfin préparer nos valises : direction Edimbourg ! Tout a été à la hauteur de nos attentes : familles d’accueil, cours, découverte de la ville… Nous avons eu toutes les trois la grande satisfaction d’avoir progressé en anglais et d’avoir pu nous débrouiller dans un pays étranger: prendre les transports en commun, aller en cours, rencontrer de nouvelles personnes et prendre part à des discussions …. A l’issue de cette première mobilité nous avons obtenu notre Europass.


Notre petit conseil : étant donné la lourdeur du dossier administratif, il est judicieux de demander deux mobilités par personne, il sera toujours temps par la suite de n’en faire qu’une. Le contraire n’est pas possible.

La suite de l’année scolaire est consacrée à l’élaboration de matériel pédagogique, à l’exploitation des documents authentiques rapportés et à l’organisation d’une journée des sports britanniques au sein de notre Réseau d’Education Prioritaire.

Nous n’attendons plus que notre deuxième mobilité sur l’île de Malte dont la thématique sera l’interdisciplinarité. Nous avons hâte de découvrir ce pays et de vivre de nouvelles expériences et aventures !

Anne Godinou, Mary-Anne Sacher et Sandra Rodrigues

Ecole élémentaire du Bourgeau

Escapades gourmandes

Cette année, le Groupe Langues Vivantes du Loir-et-Cher  vous propose une semaine des langues gourmande. Ce projet s’adresse à tous les cycles et se décline en trois actions distinctes, classées en fonction du temps d’investissement que vous pouvez leur accorder.

  • Objectifs : 

– s’ouvrir à l’altérité et travailler sur l’interculturel

– éduquer l’oreille à des sonorités non familières

– imaginer, créer, utiliser divers matériaux et techniques pour réaliser une œuvre plastique

– effectuer des recherches, se documenter, afin de sélectionner les éléments culinaires et gastronomiques d’un pays (produits typiques, arts de la table…)

– intégrer les outils numériques (photographies, enregistrements, vidéos, QR Codes, traitement de texte)

retrouvez le document d’accompagnement ici

capture d_écran 2019-01-21 à 19.55.12

Co-intervention avec un assistant de langue

Dans le cadre de « la mobilité des étudiants, à l’échelle européenne et internationale », un programme d’échange d’assistants de langue en France permet aux assistants de se familiariser avec la langue et la civilisation du pays d’accueil tout en apportant, au sein des établissements d’enseignement, l’authenticité de leur langue et la richesse de leur culture ». (http://www.ciep.fr/assistants-langue-france/missions)

Accueillir un assistant étranger dans sa classe suppose de bien définir au préalable les rôles de chacun afin de remplir le « cahier des charges » qui inscrit son intervention dans un projet d’établissement.

Afin de vous aider à envisager la co-intervention avec un assistant de langue dans votre classe, voici deux cartes heuristiques :

       –  une sur le rôle de l’enseignant

ROLE DE L’ENSEIGNANT.png

–  une sur les missions de l’assistant.

MISSIONS DE L’ASSISTANT                    12h devant les élèves.png

Il faut bien garder en tête que les assistants de langues ne sont pas des enseignants et ne sont pas forcément destinés à le devenir.

Créer simplement des capsules vidéos

A l’heure de la classe inversée, nous entendons beaucoup parler de capsules vidéos. Mais qu’est ce que c’est? C’est une séquence vidéo généralement courte et scénarisée permettant de développer une idée, une notion. Ainsi vos élèves pourront expliquer avec leur capsule comment tracer un angle droit ou développer un argumentaire pour persuader de l’utilité de préserver notre planète…. Vous l’aurez donc compris les possibilités sont nombreuses…

Mais comment les créer?

  1. Première solution : autrefois réservée aux détenteurs d’iPad, la célèbre application Adobe Voice est maintenant accessible depuis n’importe quel appareil, sous le nom d’Adobe Spark Vidéo, à l’adresse suivante : https://spark.adobe.comscreen-shot-2016-05-17-at-10-22-55-am-796x413La démarche :
    • Commencer votre création. Sur chaque diapositive vous pouvez ajouter du texte, une image et/ou des icônes.
    • Choisir un titre pour votre production.
    • Créer un compte, c’est entièrement gratuit.
    • Cliquer sur le bouton rouge, vidéo.
    • Choisir un format, je vous conseille, Make my own.
    • Vous avez terminé, il ne vous reste plus qu’à partager votre travail.

    Retrouvez le tuto ici : https://youtu.be/zCo1-VOhYcU

2. Deuxième solution : UTELLSTORY

utellstory-638x142

UtellStory est un véritable petit studio en ligne permettant de générer des diaporamas mixant sons et images mais aussi textes et vidéos. Tout comme pour Adobe Spark Vidéo, vous aurez besoin de créer un compte : http://www.utellstory.com

Pour créer votre diaporama multimédia,  vous pourrez uploader les contenus que vous souhaitez utiliser depuis votre ordinateur. Le gros avantage d’Utellstory c’est que vous pouvez ajouter des vidéos hébergées sur Vimeo ou Youtube ainsi que des documents personnels.

Tout comme pour Adobe Spark vidéo, sur chaque diapo, un micro permet de lancer l’enregistrement de votre voix en utilisant le micro de votre ordinateur. Vous allez ainsi pouvoir expliquer chaque document ,image ou vidéo.

UtellStory est gratuit, mais attention le nombre de diapos est limité à 24!

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑